Rétrogaming : la passion de l'ancien et du beau

Les jeux vidéo ont une histoire ! La Paris Games Week est aussi l'occasion de découvrir ou redécouvrir ces jeux et ces consoles qui ont bercé l'enfance de la plupart des joueurs.

Le salon a toujours fait la part belle au rétrogaming et a toujours mis en avant les acteurs qui entendent préserver et partager ce véritable patrimoine technologique. Cette dimension culturelle fascine petits et grands : les trentenaires et quarantenaires ne sont clairement pas les seuls adeptes du rétrogaming, puisque les plus jeunes joueurs sont aujourd'hui parmi les premiers défenseurs de cette tendance du jeu vidéo ! Comme chaque année, outre les dernières nouveautés, la Paris Games Week permettra à ces passionnés de vieux jeux et de consoles anciennes de faire le plein d'informations tout en passant un agréable moment, entre nostalgie et découverte.


Les 30 ans de Street Fighter

MO5.com, association de référence de la conservation du patrimoine vidéoludique propose sur son stand de célébrer les 30 ans d'un jeu vidéo culte : Street Fighter. En partenariat avec l'éditeur japonais Capcom, l'association va faire voyager les visiteurs dans le temps au gré des nombreuses éditions du jeu : Fighting Street (1988, PC-Engine CD-ROM²), Street Fighter II: The World Warrior (1992, Super Nintendo), Street Fighter II Turbo: Hyper Fighting (1993, Super Nintendo), Street Fighter II': Special Champion Edition (1993, Mega Drive et PC-Engine), Super Street Fighter II Turbo (1994, 3DO), Street Fighter Zero 3 (1999, Saturn), Street Fighter III: 3rd Strike - Fight for the Future (2004, PlayStation 2), Ultra Street Fighter IV (2010, PlayStation 3) ou encore Street Fighter V (2016, PlayStation 4)… Il y a clairement de quoi faire chez MO5.com ! Outre Street Fighter, l'association proposera aussi des parties de l’indétrônable Saturn Bomberman, auquel l'on peut jouer jusqu'à 10 en même temps ! Ambiance garantie, sous le double signe de la convivialité et du rétrogaming.


La culture du jeu vidéo : OrdiRétro

Autre association à promouvoir et faire vivre le rétrogaming, OrdiRétro : ces Nordistes "désirent préserver le patrimoine vidéoludique et développer la culture du jeu vidéo dans la région Nord-Pas-de-Calais". Mais pas que ! En se rendant à la Paris Games Week, ils espèrent bien rencontrer des amateurs de rétrogaming venant de la France entière. Florent Gorges, auteur de nombreux ouvrages – dont L"Histoire de Nintendo, qui est aujourd'hui une référence au niveau mondial (disponible sur le stand Omaké Books) –, et le sympathique présentateur télé Marcus sont des membres d'honneur de l'association. Les fans du journaliste pourront d'ailleurs le croiser dans les allées de la Paris Games Week cette année encore ! Préparez vos carnets à autographes et vos smartphones pour des selfies.


NemcoShow : des milliers d'objets de collection pour gamers

NemcoShow présentera ainsi dans le Hall 1 sur le salon quelques-unes des pièces de son incroyable collection, composée de plus de 9 000 jeux et consoles ! Les membres de l'association seront présents pour échanger avec tous les passionnés ainsi que Marcus, soutient de l’Association depuis sa création il y a plusieurs années de ça. Une occasion en or pour en savoir plus sur le monde du rétrogaming et, pourquoi pas, découvrir si une pièce rare ne se cache pas dans son grenier. Cette année la thématique abordée par l’Association NemcoShow est l’espace. Une fois encore cette association de sauvegarde et avant tout de partage mettra l’originalité, la convivialité au service de PGW.



Le jeu vidéo : un patrimoine culturel en France

Les associations ne sont pas les seules à s'intéresser au patrimoine du jeu vidéo. La Bibliothèque nationale de France (BNF) dispose elle aussi d'un incroyable fonds de plus 15 000 titres ! La preuve que le rétrogaming est aujourd'hui incontournable. Des milliers de jeux qui retracent l'incroyable aventure du jeu vidéo depuis des décennies à essayer au cours de la Paris Games Week, du côté du stand de la BNF. Grâce à cette opportunité rare, il sera possible de découvrir des titres anciens et méconnus grâce à des émulateurs permettant de retrouver les sensations originelles. Il y a certainement peu de jeunes visiteurs qui auraient pu imaginer qu'un jour, ils seraient pressés de se rendre sur le stand d'une bibliothèque !